Est-ce une bonne idée de franchiser mon concept ?

La franchise représente une opération de partenariat entre deux entreprises indépendantes financièrement et juridiquement. En réalité, elle consiste pour l’une d’entre elles (le franchiseur) à promouvoir et assister l’autre (le franchisé) dans la réalisation de ses activités dans un but de développement. En ce sens, est-ce une bonne idée de franchiser son concept ? Voici quelques orientations.

Les critères fondamentaux du concept à franchiser

Avant tout, qu’entend-on par concept ? C’est une idée efficace en marketing, ayant pour but de valoriser votre marque. Il peut être assimilé au slogan, mais il fait souvent partie intégrante du slogan.

Alors, les critères fondamentaux du concept représentent les principes essentiels d’une bonne franchise. En réalité, pour bénéficier d’une franchise adéquate, soutenable et consistante votre concept doit remplir certaines conditions. Pour cela, posez-vous quelques questions.

  • Le concept est-il adapté pour un bon rendement ?
  • Est-il unique et capable d’être dupliqué ?
  • Pourra-t-il valablement conquérir les esprits ?

À travers ces interrogations, vous aurez des idées plus claires sur la nécessité de vouloir franchiser votre concept. Pour mieux réussir la franchise de votre concept, assurez-vous qu’il soit unique, duplicable, facilement adoptable et transmissible.

Les avantages liés à la franchise : des facteurs clés pour la réussite de vos affaires

À travers les avantages de la franchise, nous pourrons déterminer sa nécessité et confirmer son acceptation dans la promotion du concept. Ainsi, nous vous disons tout d’abord que les avantages sont réciproques et déterminants pour les partenaires leur dénominateur commun étant la recherche du profit et le développement commercial, bref l’évolution du chiffre d’affaires et la préservation de la marque. Le concept ainsi franchisé permettra :

  • au franchiseur de défendre, vanter et préserver sa marque
  • au franchisé de mieux se déployer sur le marché afin de conquérir la masse des clients, du public.

En conclusion, franchiser son concept n’a rien de dangereux. Toutefois, assurez-vous de pouvoir respecter les exigences et les conditions d’une bonne franchise. Ceci dans un but de rentabilité réciproque entre partenaires. Faites également attention à ne pas vous faire voler votre concept à la longue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *